Quelles sont les différentes méthodes de soudage des tuyaux en acier ?

Category: Conseils, métallurgie 10

Le soudage des tuyaux en acier est une technique courante utilisée dans les industries de la construction et de la fabrication d’acier. Ces composants nécessitent des procédés de soudage précis et fiables pour assurer leur intégrité structurelle et leur durabilité. Ainsi, il est essentiel de comprendre les différentes méthodes de soudage appliquées à ces tuyaux, afin d’optimiser les performances, la sécurité et la qualité des structures qu’ils forment. Cela vous permet également de mieux choisir la bonne méthode qui répond à vos besoins.

Méthode de soudage à l’arc électrique

Généralement, cette méthode utilise un arc électrique pour faire fondre les métaux de base et créer une liaison forte entre les deux pièces.

  • Soudage MMA (Manual Metal Arc): repose sur l’utilisation d’une électrode revêtue de flux pour établir un arc électrique entre cette dernière et le métal de base. Le flux, en fondant, génère un gaz protecteur qui préserve le métal fondu de l’interaction avec l’air ambiant. Bien que cette technique soit considérée comme traditionnelle, elle demeure très répandue en raison de sa polyvalence , en étant adopté dans différents secteurs d’activité. La portabilité du matériel de soudage permet aux soudeurs d’appliquer cette méthode dans des environnements de travail parfois difficiles.

  • Soudage MIG/MAG (Metal Inert Gas) ou (Metal Active Gas) : utilise un gaz inerte ou actif pour protéger le bain de fusion. Un fil métallique est utilisé comme électrode et est alimenté en continu à travers une torche de soudage. Ainsi, le gaz est fourni simultanément pour protéger le bain de fusion.

  • Soudage TIG (Tungsten Inert Gas) : repose sur l’utilisation d’une électrode en tungstène pour générer un arc électrique. Dans ce processus, le métal d’apport est introduit manuellement dans la zone de soudure à l’aide d’une baguette de soudure dédiée. Cette technique de soudage est particulièrement prisée pour les applications impliquant des tuyaux en acier inoxydable et d’autres métaux non ferreux.

Méthode de soudage par résistance

Le soudage par résistance utilise la chaleur générée par le passage d’un courant électrique à travers les pièces à souder. Vous pouvez ainsi choisir entre les deux options suivantes :

  • Soudage par résistance par points : implique la soudure des tuyaux en acier en utilisant des électrodes positionnées sur les deux pièces à assembler. En appliquant une pression entre les électrodes, une étincelle est produite, générant ainsi de la chaleur. Cette technique trouve fréquemment son application dans la soudure de tuyaux en acier présentant une faible épaisseur.

  • Soudage par résistance par bossage : consiste en une soudure des tuyaux en acier mais utilisant une électrode positionnée sur l’une des pièces à assembler, tandis que l’autre électrode est placée sur une pièce de support. En appliquant une pression entre les électrodes, une étincelle est générée, produisant ainsi de la chaleur. Cette méthode trouve souvent son utilité dans la soudure de tuyaux en acier de plus grande épaisseur.

Méthode de soudage par friction

Cette technique d’assemblage des matériaux par friction permet de réaliser des assemblages en bout de deux pièces, dont l’une au moins a une symétrie de révolution. Le soudage par friction est souvent appliqué pour les tuyaux et les barres en acier. Il ne nécessite pas l’utilisation de gaz de protection, permettant ainsi de réduire les coûts et les déchets. De plus, il est possible de souder des matériaux différents et produire des joints solides et de haute qualité.

Méthode de soudage par laser

Cette technique est recommandé pour ceux qui cherchent un travail rapide, automatisé, uniforme et précis pour relier les tuyaux en acier. En effet, le soudage par laser peut être utilisé sur les tuyaux en acier de différentes épaisseurs et diamètres. Il est particulièrement utile pour les tuyaux qui doivent être soudés dans des espaces restreints, car le faisceau laser peut être dirigé avec précision. Il permet de souder des tuyaux en acier avec d’autres matériaux, tels que le cuivre ou l’aluminium.

Méthode de soudage par faisceau d’électrons

Ce processus utilise un faisceau d’électrons pour générer de la chaleur et fondre les métaux à souder. La chaleur est produite par l’impact d’électrons émis et accélérés par un canon à électrons. La soudure se fait dans une enceinte sous vide, évitant ainsi toute contamination extérieure ou toute oxydation.

Cette méthode de soudage offre une grande plage de puissance variant entre 10 kW et 100 kW, donnant une souplesse d’utilisation supérieure par exemple au soudage laser. Elle est adaptée pour souder les tuyaux en acier de grande épaisseur et les pièces avec des formes complexes.

Le soudage par faisceau d’électrons est également connu pour sa capacité à produire des soudures de haute qualité, avec une grande précision et peu de déformation. Cela en fait une méthode de choix pour les applications nécessitant une grande résistance mécanique et une grande étanchéité.

En somme, le choix de la méthode de soudage dépendra des exigences de qualité, de la position de soudage et de la taille des tuyaux à assembler. Ainsi, choisissez la technique qui est la plus appropriée pour garantir une soudure solide et de haute qualité.

Related Articles