À quelle fréquence curer les canalisations ?

À quelle fréquence curer les canalisations ?

Category: Nettoyage 28 0

Les canalisations sont des éléments importants de la plomberie. Ils permettent d’évacuer les eaux usées de la maison, qu’elles viennent de la cuisine, de la salle de bains ou de la buanderie. Cependant, pour obtenir un débit d’écoulement satisfaisant et assurer une évacuation optimale, les canalisations doivent respecter les normes en termes de dimensions et d’installation. Il est également indispensable de les entretenir régulièrement afin d’éviter qu’elles soient bouchées. Découvrez dans cet article plus de détails sur ce sujet.

À quelle fréquence faut-il procéder au curage des canalisations ?

À défaut d’entretien régulier, l’écoulement des eaux usées provenant des différents équipements de la maison peuvent entraîner la formation de tartre et de dépôts de saletés. Cet encrassement peut réduire l’écoulement des eaux et, sur le long terme, entraîner une obstruction des canalisations. Cette stagnation peut provoquer une fuite au niveau des raccords des tuyaux ou une rupture. Cela va également engendrer une mauvaise odeur pouvant se propager à l’intérieur de la maison. Pour éviter tout cela, il est indispensable de nettoyer régulièrement les canalisations en procédant au curage préventif. Cette opération nécessite l’utilisation de matériel spécifique et, de ce fait, l’intervention d’un professionnel comme l’entreprise S.O.S DÉBOUCHAGE 67 située à Illkirch-Graffenstaden. Elle est spécialisée dans les travaux de vidange de fosse septique ainsi que dans le curage de canalisations. En principe, cette opération doit être effectuée pendant la vidange de la fosse septique, soit tous les 3 ou 4 ans. Cependant, il est tout à fait possible de procéder à un curage préventif pour prévenir le débouchage des canalisations. Toutefois, il ne doit pas être réalisé trop fréquemment aux risques de fragiliser et d’endommager les canalisations.

Comment procéder au curage de canalisations ?

Le curage de canalisations peut se faire de manière préventive et curative. L’opération préventive est systématique et permet de vous éviter les réparations coûteuses dues à une obstruction pouvant entraîner l’éclatement des tuyaux. Par contre, pour le curage curatif, il est préconisé de le faire en même temps que vidange de la fosse septique. Il existe deux méthodes de curage de canalisations. La plus courante et aussi la plus efficace est l’hydrocurage qui consiste à utiliser des jets d’eau sous haute pression. Toutefois, cette technique ne peut être réalisée qu’après une inspection au moyen d’une caméra étanche. Cette étape est indispensable puisqu’elle permet de localiser l’emplacement de l’engorgement. Un tuyau relié à un camion hydrocureur sera par la suite envoyé dans le tuyau afin de déloger les bouchons. Celui-ci est équipé d’une buse rotative disponible en plusieurs dimensions adaptées à tous les diamètres des conduits de canalisations. Combinée à la forte pression de l’eau, cette action permet d’éliminer efficacement et rapidement les résidus accumulés.

Bien qu’il soit très efficace, le curage technique présente toutefois quelques inconvénients. En effet, la forte pression de l’eau peut fragiliser les canalisations anciennes ou en mauvais état. Le jet d’eau est également considéré comme une méthode peu respectueuse de l’environnement puisque cela implique une grande consommation d’eau et d’énergie. Pour l’autre technique, les techniciens utilisent une solution liquide composée de souches bactériennes naturelles. Cette méthode est plus biologique et a pour effet de ramollir et de dissoudre les dépôts ou amas de graisse. L’avantage avec cette technique est qu’elle peut être utilisée à titre curatif et préventif. Elle permet d’éliminer les bouchons et les traces de calcaire situés au niveau de la canalisation même si ceux-ci sont encore peu importants. Cela vous évitera de passer par le jet d’eau qui est une technique plus radicale en cas de problèmes plus graves.

Combien coûte le curage de canalisations ? Le tarif de cette opération varie en fonction de plusieurs facteurs. Cela dépend de l’ampleur du bouchage, du jour choisi pour l’intervention (jour ouvré, férié, week-end) et aussi du prestataire sollicité.

Related Articles

Add Comment