fonctionnement pompe à chaleur réversible

Comment fonctionne une pompe à chaleur réversible ?

Category: Chauffe-eau 31 0

Si vous avez toujours pensé qu’une pompe à chaleur ne sert qu’à chauffer l’intérieur d’un logement et à produire de l’eau chaude alors, détrompez-vous ! La progression de la technologie a permis l’apparition de certains modèles plus performants et plus évolués qui peuvent être utilisés pour rafraîchir une pièce. Ce sont les appareils connus sous le nom de « pompes à chaleur réversibles ». Très répandus sur le marché, ces derniers offrent plus de praticité par rapport aux autres modèles. Comment fonctionnent-ils ? Une question à laquelle nous allons répondre dans cet article.

Pompe à chaleur réversible : comment ça marche ?

Telle qu’une climatisation réversible, la pompe à chaleur avec refroidissement est dotée d’une technologie 2 en 1. En hiver, cet équipement conserve son utilisation principale en tant que système de chauffage. En été, il peut agir comme un climatiseur en produisant de l’air froid dans toute la pièce.

La technologie de réversibilité est présente sur la plupart des PAC air-air, sur certains modèles de PAC air-eau mais aussi sur des PAC géothermiques.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur : la base

Généralement, les PAC fonctionnent grâce à l’aérothermie. En d’autres termes, elles impliquent deux processus, à savoir :

• l’accumulation des calories naturellement présentes dans l’air par le biais d’un module installé à l’extérieur ;

• la transformation de ces calories en chaleur en vue d’une restitution dans le logement par un autre module placé à l’intérieur.

Dans les PAC réversibles, ces processus sont inversés. En effet, ces appareils captent l’air chaud à l’intérieur de l’habitation, puis le rejettent à l’extérieur, le même système utilisé par un réfrigérateur. En même temps, ils absorbent l’air extérieur pour l’introduire ensuite dans le logement après avoir passé par la phase de refroidissement. Cela est rendu possible grâce à un fluide frigorigène.

Pour déterminer l’efficacité énergétique d’une PAC réversible, on évalue son coefficient de performance (COP) en comparant la chaleur qu’elle fournit avec l’énergie qu’elle consomme. Deux indices permettent de mesurer le résultat :

• l’indice SCOP pour la production de chaleur ;
• l’indice SEER pour le refroidissement de l’air.
À l’issue du calcul, on obtient un chiffre compris entre 3 et 7. Plus celui-ci est élevé, plus le PAC est performant.

Quels types de pompes à chaleur réversible existe-t-il ?

En fonction des besoins, les PAC réversibles sont commercialisés sous deux formes :
Le modèle monosplit : qui dispose d’une unité extérieure associée à une seule unité intérieure afin de réchauffer ou de refroidir une zone déterminée.
• Le modèle multisplit : muni d’une unité extérieure couplée à plusieurs unités intérieures pouvant être gérées individuellement. Il fait référence à un système de chauffage ou à une climatisation centralisé.
Pour les modèles de type air-air gainables, les PAC sont équipées d’un ventilo-convecteur, une sorte de module de diffusion à installer en haut d’un mur ou à intégrer à un faux-plafond.

Opter pour une pompe à chaleur réversible : quels avantages ?

De plus en plus d’usagers préfèrent orienter leur choix vers la PAC réversible en raison des atouts que cet appareil possède :
• Pouvant assurer à la fois le chauffage et la climatisation d’une habitation, la PAC réversible n’exige que peu d’espace. De plus, les frais d’installation et de maintenance sont moindres comparés à ceux d’un chauffage et d’une climatisation séparés.
• L’utilisation d’une PAC réversible entre dans une démarche écologique. En effet, l’appareil utilise uniquement des ressources naturelles pour fonctionner. Il est même possible de l’alimenter grâce à des panneaux solaires.
• La consommation énergétique se trouve réduite, ce qui contribue évidemment à la baisse de la facture à la fin du mois.
• La technologie avec laquelle les fabricants ont conçu ces appareils est largement évoluée. C’est ainsi qu’ils peuvent offrir une excellente performance thermique.
• L’installation est simple. Pour le cas d’une PAC air-air par exemple, aucun système de chauffage central n’est nécessaire.
• La plupart des modèles sont munis de télécommande qui permet de gérer l’appareil à distance et de régler la température en fonction de chaque zone de l’habitation.

Related Articles

Add Comment