vanne d'arrêt

Guide d’installation d’une vanne d’arrêt

Category: Accessoires 73 0

Une vanne d’arrêt est un dispositif qui permet de couper l’alimentation en eau d’un appareil domestique ou professionnel. C’est une tâche indispensable lors de la réalisation d’un entretien des circuits d’alimentation ou d’autres types de travaux de plomberie. La vanne d’arrêt permet également de réguler la circulation des liquides et des gaz dans les réseaux de canalisations. Lisez ce guide pour pouvoir installer vous-même une vanne d’arrêt dès que vous en aurez besoin.

Les précautions à prendre avant l’installation de la vanne d’arrêt

L’installation d’une vanne d’arrêt est une tâche plus ou moins compliquée qui nécessite une grande vigilance. Ainsi, la première chose à faire avant de mettre en place une vanne d’arrêt est de couper l’arrivée d’eau. Pour cela, vous pouvez intervenir au niveau du robinet d’arrêt général. Il faut également nettoyer la partie du circuit sur lequel la vanne d’arrêt sera installée.

À noter que l’auto-installation de ce type de dispositif est uniquement autorisée pour l’alimentation en eau du secteur privé. Nous vous conseillons également de bien lire les instructions du fabricant. Pour votre information, la vanne d’arrêt ne doit jamais se trouver en position entrouverte. Cet équipement doit être soit complètement ouvert, soit entièrement fermé.

La mise en place proprement dite de la vanne d’arrêt

La vanne d’arrêt est généralement installée à proximité de l’appareil qu’elle vient alimenter, qui est sur le fond supérieur d’un réservoir vertical et dans la zone de phase vapeur. Ce dispositif doit également être installé dans un endroit facile d’accès afin d’en faciliter les entretiens, les réparations ou le remplacement. Par ailleurs, évitez les zones susceptibles à la stagnation. Évitez les colmatages de la surface intérieure du boîtier.

Une fois le futur emplacement de la vanne d’arrêt déterminé et marqué, coupez le tuyau en question en vous servant d’une scie adaptée. Ensuite, lissez les extrémités à l’aide d’un papier abrasif. Il ne vous reste plus qu’à emboîter la vanne d’arrêt en vous faisant attention à une excellente conformité entre la partie intérieure de ses manchons et la section extérieure du tuyau.

La réalisation des étapes de finition

Les étapes de la finition dans l’installation d’une vanne d’arrêt consistent, en l’occurrence, à vous assurer de l’étanchéité du dispositif. Pour ce faire, il est primordial de poser une rondelle d’étanchéité. Par ailleurs, vous pouvez renforcer l’étanchéité du robinet en appliquant du téflon sur les deux côtés. Veillez à bien visser les écrous de raccordement jusqu’à ce qu’ils se bloquent. Pour terminer, testez l’étanchéité de votre vanne d’arrêt en déverrouillant le robinet d’arrêt général. L’absence de fuite signifie réussite de l’installation.

L’installation d’une vanne d’arrêt n’est pas obligatoire. Toutefois, c’est une tâche nécessaire, car elle offre de nombreux avantages. On peut citer, en guise d’exemple, la possibilité d’intervenir sur un circuit d’alimentation en eau ou sur un appareil donné sans être obligé de couper totalement l’alimentation de tout le logement. Choisissez votre vanne d’arrêt en fonction du type de tuyau en question ainsi que de l’utilisation. Optez pour une vanne papillon pour réguler le débit de fluide et pour une vanne à guillotine pour en arrêter la circulation.

Autres infos à connaître

    • La vanne d’arrêt peut être installée sur un tuyau ou un tube en acier galvanisé, en cuivre, en PVC surchloré ou en polyéthylène réticulé.
    • La vanne d’arrêt est disponible en différents types tels que la vanne angulaire, la vanne à soupape, la vanne à ressort, la vanne en ligne standard, la vanne à guillotine, la vanne à boisseau sphérique et la vanne fermée par poids.
    • Le prix d’une vanne d’arrêt peut varier en fonction de la quantité et de la technicité du matériau, de la complexité de l’assemblage ainsi que de sa performance. Ce coût peut aller de moins de 10 euros à plus de 1000 euros.

Related Articles

Add Comment