arrosage automatique

Quel kit d’arrosage automatique pour une serre ?

Category: Conseils 41 0

Pour arroser une serre de jardin, il existe deux différentes techniques : la méthode manuelle et la méthode automatique. Ces méthodes sont aussi performantes l’une que l’autre, sauf que la fonction automatique est celle qui peut fournir un maximum de confort pour votre jardin pour toutes les saisons de l’année.

En effet, nul besoin de votre intervention pour pouvoir arroser comme il faut vos plantes, et cela à des heures de votre choix.

Toutefois, il est important de choisir un kit d’installation d’arrosage automatique vous permettant de faire débiter à votre arroseur différentes quantités d’eau en fonction du type de la plante à arroser.

Suivez-nous plus bas pour savoir davantage sur les différentes méthodes d’arrosage automatique.

Pourquoi est-il préférable d’opter pour un arrosage automatique dans une serre ?

L’arrosage des plantes doit être aussi régulier que possible, qu’il s’agisse de jardin ou de serre. Ceci dit, leur procurer la quantité d’eau qu’il leur faut aux moments opportuns de la journée.

Heureusement, la méthode automatique permet d’assurer cela, tout en vous permettant de vous absenter sans risque. D’ailleurs, rassurez-vous, car contrairement à ce que vous pouvez le penser, un arrosage automatique vous permet d’économiser beaucoup plus en eau qu’un arrosage manuel. En plus, il vous permet également d’économiser en temps de jardinage.

Les différentes méthodes d’arrosage automatique adaptées à une serre

Il existe sur le marché plusieurs modèles de kit et de pompe d’arrosages, spécialisés pour serre de jardin. Certains parmi eux fonctionnent par un système goutte-à-goutte, tandis que d’autres sont composés d’asperseurs. Toutefois, c’est le système fonctionnant au goutte-à-goutte qui est le plus courant, étant donné qu’il permet un arrosage au niveau des pieds des plantes afin que celles-ci ne subissent pas d’humidité au niveau de leur feuillage.

L’arrosage au goutte-à-goutte par micro-aspersion

Cette méthode utilise un ou plusieurs tuyaux de petit diamètre, micro-perforés de trous minuscules, ou percés à intervalles réguliers. Ces micros-perforations permettent en effet le passage de l’eau sur l’ensemble du tuyau pour une meilleure irrigation de la serre. Pour les kits plus sophistiqués, des vannes d’arrêt par ligne d’arrosage, et des réducteurs de débit, sont présents avant chaque trou, afin de pouvoir contrôler minutieusement l’arrosage.

Le système d’arrosage par gravité

Installer ou faire installer un système d’arrosage automatique peut s’avérer être très onéreux et très technique. Toutefois, n’importe quel plombier peut vous aider avec un système d’arrosage par gravité, en utilisant l’eau qui vient d’un récupérateur d’eau, sans la nécessité d’une installation électrique à proximité.

Malgré cela, assurez-vous que votre cuve de récupération soit située en hauteur. Par ailleurs, équipez-la également d’un sélecteur à multivoies, afin qu’elle ne soit pas bloquée uniquement par l’arrosage automatique de votre serre. Posez également un filtre, car des algues peuvent s’y développer et venir boucher vos tuyauteries, nécessitant au futur un dépannage de plomberie de tous vos réseaux de canalisations. Et pour que votre système soit bien automatisé, n’oubliez pas d’y installer un programmateur (électrique ou solaire), afin que vous n’ayez plus à vous soucier de l’arrosage.

Technique DIY pour bricoler un arroseur automatique de serre de jardin

Pour un arrosage régulier et efficace de votre serre avec peu de frais, vous pouvez bricoler des bouteilles plastiques d’un litre et demi et des bidons de cinq litres, que vous aurez à placer à chaque point d’arrosage.

Pour cela, vous devez couper la bouteille en deux, et n’utiliser que le fond de celle-ci. Par la suite, remplissez-le d’eau, puis posez-le au pied de la plante à arroser. Découpez également le fond du bidon et posez-le par-dessus la bouteille.

Ce système fonctionne par condensation avec un système en goutte-à-goutte. Ceci dit, avec l’exposition au soleil, l’eau contenue dans la bouteille s’évapore, et se condense sur les parois du bidon avant de tomber au sol par le biais de gouttes d’eau, pour un arrosage doux des plantes.

Il n’est nécessaire de remplir à nouveau le réservoir que lorsqu’il est vide.

Related Articles

Add Comment