Test de perméabilité de sol à La Réunion : à qui s’adresser ?

Test de perméabilité de sol à La Réunion : à qui s’adresser ?

Category: Conseils 68 0

Avant de faire construire un bâtiment sur votre terrain, il est impératif d’effectuer un test de perméabilité du sol. Les résultats de ce test vous permettront d’obtenir le permis de construire, mais surtout d’établir les infrastructures nécessaires à l’assainissement. En quoi consiste donc un test de perméabilité du sol ? Comment effectue-t-on cela ? Quelle entreprise propose ce service ? Focus sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un test de perméabilité du sol ?

Le test de perméabilité de sol est une étude qui consiste à mesurer la capacité d’absorption d’eau du sol. Son objectif est de vérifier que le sol soit bel et bien capable d’absorber les eaux de pluie et les eaux usées. Ce test de perméabilité, aussi appelé essai d’infiltration, est une obligation légale dans la procédure de construction de bâtiment. En effet, les résultats serviront ensuite à décider si le sol est capable d’absorber entièrement l’humidité ou s’il faut prévoir des systèmes d’évacuation d’eaux vers les égouts. À titre informatif, le gravier pur est la matière la plus perméable, tandis que l’argile ne laisse passer que très peu d’eau.

Dans le cadre d’une installation d’assainissement non collectif, les professionnels effectuent également un test de perméabilité afin de déterminer la nature des couches superficielles du sol. Cette étude permettra de définir quels équipements seraient les plus adaptés à l’ouvrage. Elle aidera également à dimensionner la zone d’infiltration de l’eau. Ainsi, il est possible de prévoir l’emplacement des fosses septiques, de la microstation, de la pompe de relevage ou d’autres dispositifs.

Le déroulement d’un test de perméabilité du sol

Il existe plusieurs types de test de perméabilité possible selon le type de sol. Ces différentes études servent à obtenir une variété de données à récupérer. Les tests les plus fréquents sont le test Matsuo, le test Porchet et le test Lefranc. Dans les grandes lignes, ils consistent tous à mesurer le coefficient de perméabilité et de ruissellement du sol mais diffèrent selon les méthodes appliquées.

Généralement, les tests se passent en deux étapes : l’installation des sondes puis l’analyse des mesures. La première étape consiste à creuser plusieurs trous dans le sol, puis d’y insérer les diverses sondes. L’eau est versée dans les trous afin de mesurer sa vitesse d’infiltration. Les données recueillies seront ensuite analysées et compilées afin de déterminer le niveau de perméabilité du sol étudié. Il est également possible d’étudier l’infiltration du sol, sa percolation ou la conductivité hydraulique à partir de ces mêmes tests.

Qui effectue les tests de perméabilité ?

La réalisation d’un test de perméabilité doit être confiée à un bureau d’études de sol reconnu par l’État. Seuls les professionnels disposent de l’expérience requise pour s’adapter à tous types de chantier, des compétences techniques indispensables pour mener à bien les analyses ainsi que des habilitations nécessaires pour authentifier les résultats. D’ailleurs, ils peuvent également prendre en main les démarches administratives à suivre pour valider votre demande de permis de construire. Si vous vous trouvez à La Réunion, l’agence EAUDIT fait partie des bureaux d’études de sol reconnus et auxquels vous pouvez faire confiance.

En résumé, les tests de perméabilité du sol sont à effectuer avant le début de tout chantier de construction. Ils permettront de déterminer la capacité du terrain à absorber l’humidité provenant des eaux pluviales ou des installations sanitaires. Selon le résultat obtenu, les professionnels vous suggéreront le type de système d’assainissement qui convient à votre terrain : évacuation autonome, raccordement au réseau collectif ou autres.

Related Articles

Add Comment