utiliser joint torique

Tout ce que vous devez savoir sur les joints toriques

Category: Accessoires 66 0

Les joints toriques sont des éléments importants, car ils permettent de garantir l’étanchéité d’une pièce automobile. Ils sont aussi utilisés dans d’autres secteurs, comme l’industrie, la plomberie et l’alimentaire, afin d’assurer l’étanchéité entre plusieurs pièces qui sont pressées les unes contre les autres. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les joints toriques.

Joint torique : de quoi s’agit-il au juste ?

Cet élément a la forme d’une bague ronde, c’est-à-dire qu’il ressemble à des tores. Il est principalement utilisé pour garantir l’étanchéité entre deux surfaces immobiles. En outre, le joint torique peut être fabriqué à base de matériaux différents, comme :

    • Le silicone : bien que celui-ci n’est pas souvent utilisé dans l’automobile, il est quand même très apprécié dans le secteur de l’industrie alimentaire ;
    • Le fluoroélastomère : ce polymère élastique est un matériau à la fois très résistant et durable ;
    • Le polyuréthane thermoplastique : il est également connu sous l’appellation de TPU. Il s’agit d’un élastomère très résistant à l’huile, à l’abrasion et à la graisse ;
    • Le caoutchouc éthylène propylène diène monomère ou EPDM : ce matériau est apprécié pour sa grande résistance à l’oxydation. En revanche, il est incompatible à la plupart des carburants, comme l’huile.

Mesurer un joint torique : par quel moyen ?

Pour votre information, tous les joints toriques n’ont pas la même taille, mais les dimensions les plus utilisées sont 5,33 mm, 3,53 mm, 2,62 mm et 1,78 mm. Dans le cas où vous souhaiteriez connaître la taille du joint torique à choisir, il suffit de mesurer son micromètre (ou son diamètre intérieur), ainsi que son épaisseur (ou sa section transversale).

Joint torique : comment le graisser ?

Pour éviter que le joint torique durcisse dans le temps, il est fortement conseillé de le graisser. En d’autres mots, il faut appliquer un lubrifiant. En durcissant, cet élément ne peut plus assurer son rôle d’étanchéité. Cela signifie qu’il peut nuire au bon fonctionnement des pièces.

Pour le graissage, il suffit d’appliquer quelques gouttes de lubrifiant spécial pour joints toriques sur la surface concernée.

Rétracter un joint torique : comment ça marche ?

Le caoutchouc du joint torique se détériore avec le temps et perd son aspect. Pour conserver son étanchéité, il est donc fortement recommandé de le rétracter. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

    • Tromper le joint torique dans un produit spécifique (comme le liquide de frein) mélangé avec un diluant ;
    • Laisser le joint torique sécher pendant quelque temps ;
    • Faire une vérification de son aspect.

Joint torique : à quel prix ?

Les joints toriques sont des éléments peu onéreux en mécanique automobile, en industrie alimentaire et en plomberie. En effet, le coût le plus élevé est estimé à seulement 1 euro. En outre, acheter un joint torique vous coûtera en moyenne 0,50 euro. De plus, vous pouvez le trouver facilement sur des sites en ligne ou en magasin automobile et de bricolage.

Mais le prix de cet élément dépend également du coût du montage. Celui installé sur un véhicule et par un garagiste coûte souvent un peu cher, puisque l’installation nécessite des heures de travail. En effet, le professionnel pourrait avoir besoin de démonter plusieurs pièces avant de pouvoir monter le joint torique. En revanche, l’opération est moins compliquée et donc moins onéreuse si le joint torique est utilisé dans le secteur de la plomberie.

En somme, les joints toriques sont des joints qui sont présents sur la plupart des véhicules. Ils garantissent généralement l’étanchéité des systèmes importants de l’auto. Mais ils sont également utiles dans le secteur de la plomberie et de l’industrie alimentaire.

Related Articles

Add Comment