Zoom sur l’ozonation de l’eau

Zoom sur l’ozonation de l’eau

Category: Traitement d'eau 27 0

L’ozone est apprécié pour sa qualité de désinfection dans le cadre de traitement d’eau potable. L’ozonation de l’eau peut aussi être utilisée pour une pré-oxydation ou pour une désinfection finale. Découvrez les essentiels à connaître sur ce procédé dans l’article qui suit.

En quoi consiste l’ozonation de l’eau ?

L’ozonation de l’eau consiste à la traiter chimiquement par oxydation. Celle-ci permet à la base de stériliser l’eau et de détruire les germes pathogènes qui l’infectent. D’ailleurs, l’ozone contribue à la destruction des micropolluants et à l’amélioration des odeurs et des goûts. Il permet aussi de détruire les couleurs.

Comment fonctionne la molécule d’ozone ?

L’ozone est une molécule formée à partir de trois atomes d’oxygène avec le symbole O3. D’une part, il est en état gazeux et d’autre part, il est soluble dans l’eau. Il devient alors instable lorsqu’il est en contact avec du liquide à cause de sa puissance. Les éléments métalliques et les halogènes provoquent sa dissociation en oxygène dans les gaz. En solution gazeuse, le pH, la nature et la concentration de sels dissous définissent la vitesse d’autodestruction de l’ozone. La présence d’Ohen solution contribue fortement à cette autodestruction.

Par ailleurs, la molécule d’ozone dispose de plusieurs fonctions telles que :

– la destruction des composés toxiques ;

– l’attaque des colorants organiques responsables de la coloration des eaux ;

– sa participation à la transformation des composés organiques présents dans l’eau en des matières qui se décomposent facilement suite au traitement biologique ultérieur.

Deux types de réaction peuvent en découler :

– une réaction directe avec la molécule O3 ;

– une réaction indirecte avec l’action des radicaux libres.

Bon à savoir : aucun haloforme ne se forme à partir de l’ozone, contrairement au chlore ou au dioxyde de chlore.

Comment se produit l’ozone ?

La molécule d’ozone se produit sur le lieu de consommation. Les décharges électriques dans des générateurs tubulaires participent à sa production au sein des locaux industriels. Un générateur d’ozone contribue à cette production grâce à ses deux électrodes conductrices. Ainsi, l’oxygène subit une compression et un séchage avant de passer entre ces deux électrodes. Une fois entré dans ce champ de courant alternatif à haute tension, il est soumis à un effluve électrique. C’est là qu’une partie de l’oxygène se transforme en molécule d’ozone.

La décharge électrique provoque un excès de chaleur qui va être ensuite absorbé par un circuit de refroidissement. La plupart des usines revalorisent cette chaleur en la récupérant. De plus, elles recouvrent les électrodes à l’aide d’un diélectrique pour homogénéiser la décharge. Ce diélectrique dispose généralement d’une permittivité élevée variant de 4 à 6,5 et d’une épaisseur uniforme. La circulation du reste d’un fluide oxygéné et la création d’une tension alternative sinusoïdale d’amplitude élevée vont ainsi produire l’ozone.

Comment l’eau influence la dissolution de l’ozone ?

Une installation réussie dépend de la qualité de la dissolution d’ozone dans l’eau. La quantité de celle-ci varie en fonction de la température et de la pression selon la loi de Henry. En outre, une quantité importante de l’interface gaz/eau contribue à celle de la dissolution.

Quels sont les équipements pour traiter l’ozone ?

Plusieurs technologies sont disponibles pour traiter l’ozone :

– des ozoneurs à air (à basse ou à moyenne fréquence) ;

– des différents types de réacteurs où l’ozone et l’effluent à traiter sont injectés ;

– des diffuseurs poreux ;

– un hydro-injecteur, etc.

Quels résultats obtient-on avec l’ozonation de l’eau ?

Lorsque l’eau subit une ozonation, on peut observer notamment :

– l’élimination des polluants présents dans l’eau ;

– l’amélioration de la transparence de l’eau ;

– l’élimination du fer et de manganèse ;

– l’élimination des bactéries développant dans l’eau ;

– la stérilisation de nombreux virus ;

– l’élimination des odeurs tenaces de terre et de moisi, etc.

Related Articles

Add Comment