Baignoire

Combien coûte l’installation des dispositifs sanitaires ?

Category: Sanitaires 50 0

Les dispositifs sanitaires sont des éléments importants dans une maison. Ils assurent la propreté et l’hygiène des occupants. Toutefois, leur installation demande un certain investissement. Avant de commencer les travaux, il convient de se renseigner sur le prix d’installation des sanitaires. Nous vous donnons les informations à connaître dans cet article.

Prix de l’équipement sanitaire

Pour connaître le coût d’installation des équipements sanitaires, il faut avant tout savoir leur prix d’achat.

– Pour un lavabo, le prix passe de 20 à 250 euros, selon le modèle choisi.

– Le prix d’une douche fluctue considérablement en fonction du modèle. Si vous souhaitez disposer d’une cabine, prévoyez une somme de plus de 300 euros. Pour les douches à l’Italienne, il faut débourser en moyenne 850 à 1500 euros.

– Si vous n’êtes pas trop fan de la douche, la baignoire est une option intéressante. Celle-ci est moins onéreuse, car vous pouvez l’avoir à partir de 150 euros seulement. Néanmoins, les modèles haut de gamme peuvent coûter jusqu’à 1000 euros.

– Le tarif de la robinetterie est variable. Pour un simple robinet, prévoyez un budget de 45 euros. Pour les modèles de gamme, le prix peut aller jusqu’à 300 euros.

– Pour l’installation d’une toilette, vous serez obligé d’acheter une chasse d’eau, un réservoir et une cuvette. Le prix estimé se situe entre 45 et 250 euros.

Prix d’installation

Le prix de la pose des équipements sanitaires dépend de certains facteurs : le modèle choisi, la surface de la pièce, les travaux supplémentaires à réaliser, le matériau de l’équipement, etc.

Voici quelques indications de tarifs des équipements sanitaires les plus utilisés :

    • Douche : plus de 1000 euros ;
    • Baignoire : entre 800 et 1500 euros ;
    • WC : entre 300 et 500 euros ;
    • Lavabo : entre 300 et 500 euros ;
    • Canalisations : 1000 à 3000 euros.

Ces prix peuvent hausser, selon le modèle en question et les frais supplémentaires. Par exemple, il est nécessaire d’effectuer des travaux d’aménagement intérieur pour équiper une pièce d’eau. Pensez donc à rajouter quelques euros au coût de l’équipement pour la pose du revêtement de sol, du revêtement mural, des cloisons et d’autres éléments.

Pour connaître le budget total pour la mise en place des sanitaires, n’hésitez pas à demander des devis à des plombiers et de les comparer. Ainsi, vous pouvez choisir le professionnel qui propose une prestation adaptée à votre budget et à vos besoins.

Aides pour les installations sanitaires

Pour alléger les dépenses liées à l’installation des équipements sanitaires, il est possible que vous ayez droit à des aides et des subventions de l’État ou d’autres organismes. En voici quelques-unes :

– L’Eco-prêt à taux zéro :

Cette aide est accessible dans le cas où vous souhaiteriez mettre en place un chauffe-eau ou le rénover. Elle vous permet de profiter de prêts bonifiés à partir de 0 % dont le montant peut atteindre 7000 euros.

– MaPrimeRénov’ :

MaPrimeRénov’ est attribuée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). La somme totale de cette aide financière est calculée en fonction de vos revenus et des avantages écologiques offerts par les travaux. Pour bénéficier de la subvention, la condition est la même que celle de l’Eco-prêt à taux zéro.

– Aide à l’Anah nommée « Habiter mieux sérénité » :

Toujours dans le cas de l’installation d’un chauffe-eau, vous pouvez bénéficier d’une somme importante. Pour l’obtenir, voici les conditions à respecter :

    • Vos revenus mensuels sont considérés comme modestes ou très modestes ;
    • Les travaux doivent contribuer à vos besoins en énergie.

À noter que vous pouvez faire une demande d’avance de frais.

Related Articles

Add Comment