Extincteur à CO2 : fonctionnement et usages

Extincteur à CO2 : fonctionnement et usages

Category: Sécurité incendie 60 0

Pour assurer la sécurité des travailleurs, la présence d’extincteurs dans les établissements de travail est obligatoire. Les extincteurs doivent être visibles et facilement accessibles pour prévenir les cas d’urgence. Leur installation se fait, en principe, par tranche de 200 m², et à proximité des lieux à fort risque d’incendie. Les extincteurs installés en extérieur doivent être protégés par des coffrets. Il existe différents types d’extincteur, mais nous allons particulièrement nous focaliser sur l’extincteur à CO2.

Particularités de l’extincteur à CO2

Vous pouvez reconnaître un extincteur à CO2 grâce à son étiquette noire, à sa grande bande noire qui couvre 5 à 10 % de sa surface et à son corps rouge vif. La goupille, la poignée et la gâchette sont généralement grises. Il porte également le marquage de la norme européenne NF EN 3 et est fabriqué selon la norme BS EN 3. À noter que BS EN 3 est la norme européenne pour les extincteurs portatifs. L’extincteur à CO2 est adapté pour les feux de classes B qui concernent les feux issus de liquide inflammable. Cela peut être de l’essence, de l’huile, du pétrole, de l’alcool ou du white spirit. Il convient aussi aux feux de classe C ou feux de gaz tels que le propane et l’acétylène. L’extincteur à CO2 est le plus adapté pour éteindre des feux électriques, car son utilisation n’a aucun impact sur le fonctionnement des matériels électriques, électroniques et informatiques. D’ailleurs, c’est le type d’extincteur recommandé pour les salles informatiques, les cuisines professionnelles et les locaux électriques. Le dioxyde de carbone est un produit non-corrosif et non-toxique. Il ne contient pas d’additif.

Fonctionnement de l’extincteur à CO2

Le dioxyde de carbone contenu dans l’extincteur est à l’état liquide. Une fois libéré, il se transforme en neige carbonique. Le CO2 glacial va neutraliser l’oxygène, ce qui permet de limiter la vivacité des flammes et de stopper la combustion. Ce gaz incolore et inodore est aussi efficace pour combattre les explosions. À la différence d’autres types d’extincteur à eau ou à poudre, l’extincteur au dioxyde de carbone ne laisse aucune trace résiduelle. En outre, l’extincteur à CO2 peut être utilisé sur des objets fragiles ou même sur une personne enflammée au cas où on ne disposerait pas d’une couverture anti-feu. Pour les propriétaires de bateaux, il est conseillé de choisir un extincteur au dioxyde de carbone disposant d’une homologation marine. En revanche, ce type d’extincteur est inefficace contre les feux de classe A, autrement dit, les feux dont les combustibles sources produisent de la braise.

Usage d’un extincteur à CO2

En tout cas, lidentification du départ de feu est indispensable, afin d’utiliser le bon extincteur. Ensuite, placez-vous à une distance sécuritaire du feu sans être trop loin pour atteindre la source. Une distance de 1 m est recommandée. Retirez la goupille de sécurité de votre extincteur pour relâcher le dioxyde de carbone. Pour éviter les risques de gelure, tenez l’extincteur à CO2 par la poignée isolante et le tromblon. En effet, la température de la neige carbonique relâchée est comprise entre -48 et -80 degrés. L’appareil doit se situer en parallèle au départ de feu. Pressez la poignée d’éjection pour expulser le gaz, mais pour vous assurer du bon fonctionnement de l’extincteur, effectuez un petit essai sans le diriger vers le feu avant de le diriger vers sa base. Pulvérisez longtemps et lentement de droite à gauche. Pour les feux électriques, coupez le courant avant de libérer l’extincteur.

En fonction de l’ampleur de votre établissement, vous avez le choix entre des extincteurs à CO2 portatifs de 2 kg et de 5 kg et des extincteurs volumineux de 10 à 50 kg. Pour vous assurer de la régularité de vos extincteurs, faites appel à un spécialiste de la prévention des incendies.

Related Articles

Add Comment