Installation de bac à graisse : que dit la réglementation ?

Installation de bac à graisse : que dit la réglementation ?

Category: Assainissement 61

Les bacs à graisse sont soumis à des réglementations spécifiques qui s’appliquent aux propriétaires de restaurants et au secteur de la restauration en général. Quelles sont les obligations ? Comment fonctionnent les bacs à graisse ? Comment sont-elles entretenues ? Découvrez ce que vous devez savoir pour vous conformer à la réglementation sur les bacs à graisse.

Qu’est-ce qu’un bac à graisse de restaurant ?

Fondamentalement, un bac à graisse est un récipient qui recueille les eaux usées provenant des lave-vaisselles, des machines à laver et des siphons de sol d’un restaurant. L’installation de bac à graisse vise un but précis. En effet, ces conteneurs peuvent recueillir les graisses et les matières grasses contenues dans les eaux de drainage au moyen d’un mécanisme de décantation. Ce dernier est souvent accompagné de graisses et de résidus alimentaires. Les bacs à graisse sont donc adaptés à la décomposition des graisses, des huiles et des résidus alimentaires dans l’eau.

Les bacs à graisse sont-ils obligatoires ?

L’obligation d’installer des bacs à graisse concerne tous les établissements liés à la restauration et à l’alimentation (traiteurs, bouchers, boulangers, etc.). L’installation de bacs à graisse est réglementée par la législation environnementale et les règles d’hygiène du secteur concerné.

En cas de fuite due à la corrosion, l’eau contenant des graisses ne peut être rejetée dans les égouts sans traitement préalable afin de protéger l’état des égouts, le bon fonctionnement de la station d’épuration et, en définitive, l’environnement.

Il convient de noter que des subventions pour l’achat et l’installation de bacs à graisse sont parfois disponibles auprès des chambres de commerce locales et des services des eaux. En revanche, aucun financement n’est disponible pour l’entretien des bacs à graisse, car il s’agit d’un coût courant.

Comment fonctionnent les bacs à graisse ?

Les bacs à graisse sont installés entre le drain du restaurant et le point de rejet d’un égout collectif. Ils peuvent être enterrés ou placés en surface, mais doivent être facilement accessibles pour la maintenance. D’une certaine façon, elles jouent le même rôle que la fosse septique dans les mêmes maisons.

Lorsque les eaux usées entrent dans le bac à graisse, les déchets solides sont filtrés à l’entrée. Il passe ensuite par un système de feuilles qui sépare l’eau des graisses. Les graisses étant plus légères que l’eau, elles flottent à la surface et forment un film, tandis que l’eau prétraitée s’écoule par le fond du réservoir et rejoint le réseau de collecte. Le résultat est une eau plus claire, exempte de contamination et de blocage des tuyaux. Cela vous empêchera d’engager des travaux d’assainissement à grands frais.

Quelles sont les obligations en matière d’entretien des bacs à graisse ?

Il faut dire que la règlementation qui entoure l’installation des bacs à graisse dans les restaurants est très stricte. Cette règlementation régit également l’entretien des bacs à graisse. Pour l’entretien des bacs à graisse, il est fortement recommandé de les vider et de les nettoyer à fond régulièrement. Pour une efficacité optimale, il est recommandé de vider le bac à graisse au moins deux à cinq fois par an.

Pour éviter les déversements d’huile et les odeurs, l’idéal est d’avoir un contrat d’entretien avec un entrepreneur professionnel à l’image de la EIRL HYDRO-NET OI pour vider, nettoyer et collecter systématiquement les graisses. En effet, les déchets qui appartiennent à la catégorie huile alimentaire usagée (le type HAU) doivent être collectés par un prestataire spécialisé dans des bidons hermétiques pour être recyclés. Il est strictement interdit de le jeter dans la nature ou de l’évacuer avec les déchets ménagers classiques.

Ainsi, l’installation et la gestion des bacs à graisse sont strictement règlementés. Son installation dans un restaurant est même obligatoire.

Related Articles