réparation sanitaire

Comment réparer le réservoir de chasse d’eau encastrable ?

Category: Sanitaires 49 0

La chasse d’eau encastrable est devenue une tendance au début du 21ème siècle. Elle garantit le confort visuel des utilisateurs de la salle de bain. Le défaut de cette installation réside dans la difficulté de réparation de la chasse d’eau qui semble bloquée à l’intérieur du mur. Voici un guide de réparation vous permettant de découvrir comment s’y prendre dans un tel cas.

La structure d’un WC encastré

La réparation d’un réservoir de chasse d’eau encastrable ne peut avoir lieu sans que le mécanisme de pose et la structure du WC en question ne soient claires. En effet, il faut savoir que ce style de toilettes est constitué d’ :

    • Un bloc visible composé de la cuvette et du coffrage ;
    • Un bloc caché constitué des éléments assurant le bon fonctionnement des toilettes. Il comprend la chasse d’eau, la plomberie sanitaire et les dispositifs favorisant l’entrée de l’eau potable et la sortie d’eaux usées.

Compte tenu de cette structure, nous noterons que le réservoir de chasse d’eau à réparer est renfermée dans la zone difficile d’accès de la présente structure.

Les 3 conseils à prendre en compte

Le mode de réparation de la chasse proprement dite est le même que celui d’une chasse normale. Cependant, la difficulté des travaux réside dans l’accès à la chasse. Afin de réussir cette opération avec succès, il faut savoir que :

    • Tout système d’encastrement prévoit toujours un processus d’ouverture pour les éventuelles réparations ;
    • Il faut suivre la logique de pose afin de réussir la dépose ;
    • Le décapage de l’ouvrage d’encastrement ne doit être envisagé qu’en cas d’impasse. En effet, il occasionnerait des dépenses supplémentaires à la fin de la réparation.

La vérification de l’encastrement

Avant de procéder à la réparation de la chasse d’eau encastrable, il est primordial de définir la nature du revêtement du bloc caché du WC. Ici, l’objectif est de déterminer comment accéder au réservoir de chasse d’eau endommagée. En général, les matériaux de couverture les plus prisés sont :

    • La menuiserie en bois ;
    • Le contre-plaqué ;
    • Le béton ;
    • Le mur de brique ou de parpaing.

La complication de la réparation dépend de la nature de l’encastrement. En général, les deux premiers matériaux sont facile d’accès. Par contre, l’accès au mur de brique, de parpaing ou de béton doivent s’effectuer minutieusement.

Les étapes de réparation

Étape 1 : L’accès à la chasse d’eau

L’accès à la chasse d’eau se fait selon les indications précédentes. Le niveau de difficulté varie en fonction de la nature du revêtement utilisé précédemment. L’enrobement en brique, en parpaing ou en béton doit être décapée dans le cas où aucune modalité d’accès n’a été prévue durant la construction de l’ouvrage.

Étape 2 : Le démontage

Afin de détecter les anomalie, le démontage de la partie encastré du sanitaire doit être effectué. Une aptitude en bricolage et une connaissance du fonctionnement du réservoir de chasse sont requises pour réussir cette opération. Les éléments à démonter sont le mécanisme de chasse, le réservoir, la tuyauterie et la plaque de commande.

Étape 3 : La réparation proprement dite

Après le démontage, il est à présent possible de détecter les imperfections y afférentes. En général, les causes de fuite ou de dysfonctionnement du réservoir de chasse sont l’usure des joints, l’accumulation de calcaire ou l’endommagement d’une pièce maîtresse. Il faut alors, procéder à un nettoyage complet et au remplacement des pièces non-fonctionnelles.

Étape 4 : Le rétablissement de la structure

Les essais d’utilisation de la chasse confirmeront la réussite de la réparation précédemment faite. Il ne reste plus qu’à remonter l’installation sanitaireet à rétablir la structure de l’ouvrage d’encastrement.

Related Articles

Add Comment