vanne d'arret d'eau

Comment choisir une vanne d’arrêt d’eau pour votre installation ?

Category: Conseils 221 0

Toute installation d’eau comporte une vanne d’arrêt d’eau. Cette pièce permet d’isoler une partie des canalisations ou de réguler le flux d’un fluide sans avoir à couper l’alimentation générale. On distingue plusieurs types de vannes fabriqués en différents matériaux et dont l’utilisation n’est pas la même pour chaque modèle. Découvrez dans cet article plus de détails sur ce sujet.

Comment choisir une vanne ?

Des vannes d’arrêt doivent être installées à divers points d’un système de plomberie. Ces accessoires permettent effectivement de couper une section de canalisation en cas d’urgence ou si vous souhaitez effectuer une réparation. Il faut en installer près du compteur général, avant les tuyaux alimentant les robinets de vasque, les toilettes, les baignoires, etc. C’est pourquoi il existe des modèles de diamètres différents. Certains sont utilisés pour régler les débits d’eau et d’autres pour couper l’alimentation. Pour choisir celui qui convient à votre installation, vous devez connaître leur spécificité et leur utilisation. Ainsi, si vous voulez une vanne pour une alimentation en eau chaude, il est préférable de choisir celle qui résiste à la forte chaleur. Il est aussi important de tenir compte de la praticité d’utilisation. Il existe en effet des vannes munies d’un système d’actionnement manuel et des versions automatiques. Dans le cas d’une installation complexe ou difficilement accessible (en hauteur ou encastrée), il est préférable d’opter pour les vannes fonctionnant automatiquement.

Quels sont les différents types de vannes ?

On distingue plusieurs types de vannes.

Vanne à tournant

Ce type de vanne permet d’obstruer ou de couper partiellement ou totalement le passage de fluide. De ce fait, il peut être utilisé aussi bien comme dispositif de régulation de débits que vanne d’arrêt. Il existe des modèles à quart de tour et à demi-tour.

Vanne à tiroir

Appelée également vanne à opercule, la vanne à tiroir est équipée d’un volant qui a pour fonction d’actionner la descente de l’opercule. En position relevée, cela permet le passage du fluide. À moitié relevé, cela affaiblit le débit d’écoulement du fluide. De ce fait, la vanne à tiroir peut être utilisée aussi bien pour réduire le débit d’eau que pour couper totalement l’alimentation.

Vanne à soupape

La vanne à clapet ou à soupape qui est munie d’un siège relevable permet également de stopper le flux ou de réguler la pression du fluide.

Comment installer une vanne d’arrêt d’eau ?

Indispensable en cas de fuite d’eau ou de réparation d’urgence pour ne pas priver l’habitation d’eau, une vanne d’arrêt est assez facile à installer. Commencez par couper l’eau au robinet d’arrêt général du côté de votre compteur. Repérez par la suite l’emplacement auquel vous souhaitez installer la vanne et tracez la longueur du tuyau à enlever. Pour une coupe parfaite, utilisez une scie à métaux. Frottez également les extrémités avec un papier abrasif. Positionnez par la suite la vanne à poser. La section intérieure des manchons de la vanne d’arrêt doit être placée du côté de celle extérieure au tuyau. Pour que l’installation soit bien étanche, n’oubliez pas de disposer du téflon de chaque côté de la vanne. Posez également une rondelle pour renforcer l’adhésif. Une fois que c’est fait, vissez les écrous de raccordement en vous servant d’une clé à molette. Remettez l’eau en marche et vérifiez que l’installation est parfaitement étanche. Bien que les vannes d’arrêt d’eau soient des éléments indispensables à toute installation de plomberie, elles peuvent devenir une source de problème si elles sont mal entretenues ou en mauvais état. En effet, les tartres qui s’y accumulent et les résidus de métaux peuvent les boucher et favoriser les fuites. Pour y remédier, enduisez le mécanisme externe de produit anticalcaire. Fermez également le robinet d’arrêt une ou deux fois par an pour éviter qu’il se bloque.

 

.

 

 

Related Articles

Add Comment