Qu’est-ce que le tertre d’infiltration ?

Qu’est-ce que le tertre d’infiltration ?

Category: Traitement d'eau 10 0

Pour bénéficier d’une habitation plus saine, certains propriétaires n’hésitent pas à se tourner vers des solutions d’assainissement non collectif. En effet, ils désirent principalement se débarrasser des eaux usées dans les meilleurs délais. Dans la quête d’un résultat positif, la plupart d’entre eux préfèrent l’installation d’un tertre d’infiltration. Découvrez ici l’essentiel des informations à connaître sur un tel dispositif.

Qu’appelle-t-on tertre d’infiltration ?

Un tertre d’infiltration est un dispositif semblable à un filtre à sable vertical. Ensemble avec une fosse toutes eaux, il contribue au traitement des eaux usées avant leur rejet dans la nature. Par rapport au terrain naturel, le tertre a la forme d’un massif surélevé. Un tel dispositif n’est pas nécessaire dans toutes les habitations. En effet, certaines conditions doivent être nécessairement réunies pour que votre maison dispose d’un tertre d’infiltration.

D’abord, il faut que le sol soit inapte au système d’épandage classique. De même, vous devrez opter pour ce dispositif si la profondeur de la nappe phréatique est assez basse ou trop proche de la surface naturelle. Il s’avère donc indispensable de contacter un spécialiste de l’assainissement afin d’analyser complètement le sol à proximité de votre maison. Par exemple, un professionnel vous proposera d’installer un tertre d’infiltration si vous êtes dans une zone inondable. Il vous donnera également le même conseil si vous résidez sur des sols rocheux.

Comment fonctionne un tertre d’infiltration ?

Le traitement des eaux usées par un tertre d’infiltration se fait en quatre étapes. Mais avant, les eaux usées de votre maison devront être prétraitées dans la fosse toutes eaux. À l’issue de cette étape préliminaire, les eaux devront passer dans une pompe de relevage pour monter à la hauteur du tertre. Toutefois, cette étape n’est pas nécessaire si la pente entre le tertre d’infiltration et la fosse est assez grande.

L’objectif de cette étape est de permettre la répartition des eaux usées par des tuyaux d’épandage dans le tertre. Ensuite, les eaux réparties passent par une série de couches de graviers. La dernière couche permettant d’achever leur épuration est sableuse. En réalité, les eaux usées passent des plus grosses couches aux plus fines. Ainsi, elles sont débarrassées de toutes les substances polluantes qu’elles contenaient. Enfin, elles sont rejetées dans la nature quand elles atteignent le fond du tertre.

Comment mettre en place un tertre d’infiltration ?

La mise en place d’un tertre d’infiltration obéit à quelques règles spécifiques. La plupart de celles-ci sont relatives aux dimensions.

Les dimensions à respecter

En règle générale, les dimensions d’un tertre d’infiltration dépendent principalement du sol. De même, la surface de sa base n’est pas identique à celle du sommet. Au niveau de la base, la surface du tertre est beaucoup plus imposante qu’au niveau du sommet. Bien qu’elle dépende du nombre de pièces à équiper, la surface au sommet d’un tertre doit faire au moins 20 m2.

Ce chiffre est celui qui convient à une installation pour 04 pièces principales. A contrario, il faut prévoir 25 m2 pour installer un tertre d’infiltration pour 05 pièces principales. Par ailleurs, il est conseillé de prévoir jusqu’à 5 m2 de plus pour chaque pièce principale.

Les éléments indispensables à l’installation

Constitué de graviers et de sables, le tertre d’infiltration est disposé directement sur le sol naturel. Son installation nécessite l’usage de quelques éléments importants. Sans ceux-ci, ce dispositif serait défaillant.

D’abord, votre tertre doit être constitué d’un film géotextile anti-contaminant. Il doit entourer votre installation et être perméable à l’air et à l’eau. Ensuite, le tertre doit être équipé d’une couche de sable et d’une couche de galets roulés. Sur le terrain, votre dispositif aura besoin d’une couche de terre végétale.

Related Articles

Add Comment