chauffe eau solaire

Par quoi remplacer un chauffe-eau électrique ?

Category: Chauffe-eau 39 0

Un chauffe-eau électrique est apprécié pour sa simplicité de pose et pour son faible coût. Toutefois, pour fournir une température agréable à l’utilisation, il faut attendre 8 h. En plus de sa consommation énergétique élevée, elle exige régulièrement un entretien. Pour éviter tous ces inconvénients, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions pour produire de l’eau chaude domestique. Voici les alternatives au chauffe-eau électrique.

Un chauffe-eau pompe à chaleur

Relier le boiler à une pompe à chaleur s’avère être une option écologique. Le chauffage de l’eau se fera par la chaleur tirée de l’air ambiant. Il est même possible d’augmenter le rendement du chauffe-eau en plaçant la pompe à chaleur dans une pièce ayant une température résiduelle élevée comme une buanderie ou un garage.

En comparaison à une chaudière électrique classique, cet appareil consomme trois fois moins d’énergie. Pour plus de rendement énergétique, sachez qu’il est possible de le combiner avec des panneaux photovoltaïques.

L’installation d’une pompe à chaleur eau/eau varie entre 800 et 2 000 euros.

Un système avec capteurs solaires

Le chauffage d’eau sanitaire fonctionnant par le biais de l’énergie solaire devient de plus en plus prisé de par sa durabilité. Les adeptes aspirent même à ce qu’un jour, l’unique moyen de chauffage d’eau sanitaire provienne des énergies renouvelables. Effectivement, ce système arrive, à ce jour, à produire 70 % des besoins en eau chaude. Une autre option est encore nécessaire pour fournir les 30 % restants. Même en sélectionnant un système combiné, vous constaterez une réduction considérable de la quantité de combustibles fossiles dont vous avez besoin. En plus de produire de l’eau chaude, ce système solaire combiné est en mesure d’alimenter les radiateurs à eau et le parquet chauffant.

Pour profiter de l’eau chaude, tout au long de l’année, optez pour un système combiné. Il vous permet une efficacité énergétique élevée puisque le chauffage se fait de manière écologique. Pour cela, plusieurs solutions sont disponibles. Combinez les systèmes solaires avec des pompes à chaleur ou associez-le à des chaudières électriques. Pour déterminer votre choix, prenez toujours en compte vos besoins ainsi que les conditions d’installation du chauffage.

Pour bénéficier de cette solution de chauffage thermique, il faut installer des capteurs solaires sur le toit de la maison. Selon les chauffagistes, la quasi-totalité des toitures convient à cette alternative. Certains foyers choisissent même des systèmes hybrides pour pouvoir utiliser l’énergie solaire pour la production d’eau chaude et le photovoltaïque pour produire de l’électricité. Selon les besoins de votre foyer, il est possible de choisir un chauffe-eau solaire individuel qui permet de couvrir jusqu’à 80 % de la production d’une maison individuelle.

Sa pose nécessite un investissement compris entre 3 500 et 6 500 euros. Pour alléger vos dépenses, pensez à demander de l’aide financière auprès de l’État.

Un chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est aussi une excellente alternative au chauffe-eau électrique pour produire de l’eau chaude. Il fonctionne grâce à un ballon de stockage pour eau chaude ou grâce à une pompe à chaleur aérothermique.

Cet équipement pourra améliorer le confort dans votre maison puisqu’il nécessite peu d’énergie électrique pour fonctionner. Il utilise en majorité l’air pour fonctionner. Comme cette énergie renouvelable est gratuite, vous constaterez une réduction de votre facture énergétique jusqu’à 3 fois. En d’autres termes, le chauffe-eau thermodynamique est économique, écologique et adapté à toutes les maisons.

Pour l’installer chez vous, il vaut mieux préparer entre 2 600 et 4 000 euros. Le prix dépend la taille du ballon. Plus le ballon de stockage est énorme, plus vous avez d’eau chaude à disposition. La bonne nouvelle est qu’en installant un ballon thermodynamique, vous avez le droit de prétendre à des aides financières comme MaPrimeRénov’ ou l’éco-PTZ.

Related Articles

Add Comment