mastic de plombier

Zoom sur le mastic de plombier

Category: Tuyauterie 34 0

Étant considéré comme l’un des équipements de base du plombier, le mastic de plomberie est indispensable pour les divers travaux de tuyauterie et d’installation de robinets. Vous avez peut-être déjà aperçu cette substance lors d’un remplacement de robinet ou autres travaux de plomberie. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le mastic de plombier : utilité, techniques et conseils d’utilisation.

Qu’est-ce que le mastic de plombier ?

Le mastic de plombier est une substance malléable et flexible qu’on utilise pour créer des joints étanches autour des robinets et des accessoires d’évier. Il est également utilisé sur les raccords de vidange et les crépines d’évier dans une salle de bain, par exemple. Chaque fabricant utilise différentes formules et divers produits pour la conception de ce mélange (talc, calcaire, argile, huile de lin et autres). Le mastic de plombier est souvent confondu avec le téflon, un outil de scellement et d’étanchéité de joint adhésif très différent du mastic.

Le mastic est souvent appliqué sous le bord ou la lèvre d’un matériel pour ne pas être vu lorsque ce dernier est installé, afin d’assurer une installation esthétique.

Les raisons d’utiliser le mastic de plombier

La raison principale qui pousse les plombiers à utiliser le mastic est son aspect mou et son étanchéité. En effet, le mastic de plombier est capable de garder sa souplesse pendant très longtemps. Il assure également des joints parfaitement étanches.

En outre, les joints et l’équipement scellé avec du mastic sont faciles à enlever, car ce dernier n’est pas adhésif, contrairement aux calfeutrages ou encore aux silicones. Certains plombiers considèrent cela comme un avantage, d’autres comme un inconvénient. La grande densité du mastic lui permet également de joindre les grands espaces. Plus besoin d’attendre que la substance sèche, le mastic opère très rapidement, à la différence du calfeutrage.

Étapes d’application du mastic de plombier

Le mastic de plombier doit être façonné à la main avant d’être utilisé. Souvent commercialisé en cuve de plastique, il est facile à conserver. Vous pouvez également acheter la quantité dont vous aurez besoin. À savoir que ce produit ne coûte pas une fortune. Voici les 5 étapes d’utilisation du mastic de plombier.

Avant l’opération, il est impératif de nettoyer les raccords et la zone de travail, là ou vous allez appliquer le mastic. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un chiffon humide, une éponge ou autre matériel de nettoyage.

Il vous faudra ensuite adoucir le mastic avec de la chaleur pour faciliter sa mise en place. Chauffez vos mains et faites rouler la substance entre vos paumes pour obtenir la forme d’un serpent. Il convient d’allonger la taille du mastic en fonction de l’espace à combler. N’hésitez pas à préparer une grande quantité.

Après quelques minutes à préparer le mastic, vient le moment de le poser sur la pièce ou le joint à sceller. Le procédé est simple : vous devrez poser le mastic préparé autour de la pièce pour qu’il forme une boucle fermée. Si le mastic est trop long, vous pouvez retirer l’excès. S’il est trop court, il convient de recommencer à en préparer, car le mastic en morceau n’assurera pas une bonne étanchéité et augmentera les risques de fuite.

Après la pose, il faudra s’assurer que le mastic soit parfaitement placé en appuyant légèrement dessus. Cette action a pour but d’éviter qu’il ne s’enlève lors du serrage.

La dernière étape est l’installation de la pièce. Il faudra serrer l’accessoire tout en tenant compte de la présence du mastic. Si vous en avez appliqué suffisamment, ce dernier sera aplati durant le serrage et des restes sortiront du joint. Après le serrage, il convient de nettoyer cela.

Quelques conseils pour l’utilisation du mastic

Bien que le mastic de plombier est polyvalent, certains joints nécessitent impérativement l’utilisation de calfeutrage ou de téflon pour assurer l’étanchéité de l’ensemble de l’installation. Il faudra également faire attention à la date de péremption et à la conservation du mastic. À savoir que lorsqu’il est trop vieux, sa préparation devient très difficile et ses performances d’étanchéité ne seront pas satisfaisantes.

Related Articles

Add Comment