fuite d'eau

Zoom sur les différents types de fuite d’eau

Category: Tuyauterie 84 0

Le bon fonctionnement de la canalisation d’adduction d’eau potable et du système d’évacuation d’eaux usées conditionnent le confort dans une habitation. Une fuite d’eau se repère facilement grâce au suivi de la consommation mensuelle d’eau ou à certaines techniques. Voici un récapitulatif des différents types de fuite d’eau existants.

La fuite d’eau : définition

L’installation de la tuyauterie et des systèmes de canalisation ont un but précis : favoriser la circulation d’eau sans risquer d’humidifier l’intérieur ou les alentours d’une résidence. Une fuite d’eau est confirmée lorsque des gouttes ou un volume important d’eau s’échappent des sanitaires ou des tuyaux d’arrivée et de sortie d’eau. En général, une fuite d’eau occasionne :

  • Une augmentation de la facture d’eau ;
  • Un risque d’électrocution des résidents ;
  • Des troubles visuels et/ou olfactifs du voisinage ;
  • Une contrainte hygiénique et sanitaire ;
  • Un risque d’inondation de la propriété.

Les fuites d’eau sur un réseau de distribution

Les fuites d’eau sur un réseau de distribution concernent l’alimentation en eau. L’eau échappée est donc potable. La fuite d’eau sur un réseau de distribution d’eau potable est effective lorsque l’un des cas suivants se présente.

La fuite d’eau extérieure

La fuite d’eau extérieure est également appelée fuite avant compteur. Elle survient généralement suite à un défaut de montage du tuyau de canalisation ou à une tuyauterie défectueuse. Étant donné que la fuite est hors compteur, elle n’impacte pas sur la facture d’eau du ménage. Afin d’éviter les troubles du voisinage, il est préférable de réparer la fuite rapidement.

La fuite d’eau après compteur

Comme son nom l’indique, la fuite d’eau après compteur survient en aval du compteur. L’origine de l’écoulement d’eau se trouve généralement à l’intérieur de l’habitation. La fuite d’eau est à la charge du propriétaire ou du locataire immobilier concerné.

La fuite d’eau de toiture

Également appelée fuite d’eau au plafond, une fuite d’eau de toiture résulte de l’endommagement d’une gouttière ou de la tuyauterie d’un chauffe-eau. Elle n’est constatée que suite à l’apparition d’une trace d’humidité sur le plafond ou l’écoulement de gouttelettes d’eau. Ce type de fuite d’eau endommage la couverture de l’habitation et le système d’isolation thermique par l’extérieur mis en place.

La fuite d’une canalisation souterraine

Lorsqu’une canalisation souterraine est fissurée ou trouée, elle fuit. La rapidité de la détection de ce problème varie en fonction de la quantité d’eau échappée. En général, ce type de fuite est détecté suite au faible débit de l’eau du robinet ou à l’humidité inexpliquée d’une partie du sol. Quel que soit le cas, la meilleure solution pour résoudre un tel problème est de remplacer la canalisation.

La fuite d’un robinet ou d’une chasse d’eau

Il peut arriver que l’un des robinets ou l’une des chasses d’eau d’une maison fuit. Sachez que la majorité des fuites de robinet ou d’une chasse est due à un défaut d’installation du matériel. La fuite peut également être occasionnée par l’effet de la corrosion ou la rouille des éléments constitutifs du robinet et de la chasse d’eau.

Les fuites d’eau sur un réseau d’évacuation

Une fuite d’eau appartient à un réseau d’évacuation lorsqu’elle est localisée sur un réseau d’assainissement. Il s’agit généralement des eaux de pluie ainsi que des eaux usées de couleur noire (eaux fécales) ou grise ( l’eau issue de la douche et de la cuisine).

Les différents types de fuite sur un réseau d’évacuation d’eaux usées sont :

  • La fuite des installations sanitaires : elle est constatée sur une baignoire, un bidet, une cuvette de toilette, un lavabo ou une vasque ;
  • La fuite d’une tuyauterie : elle a lieu aux alentours d’une habitation. La réparation est à la charge du résident.
  • La fuite du réseau d’épuration : la commune est responsable des réparations.

Related Articles

Add Comment